Alerte Etat Sanitaire Forêt - Actualités 2019

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 27 (1 par jour)
Actualisation en continu

Alerte Etat Sanitaire Forêt - Actualités 2019

Ci-dessous un suivi de vos informations.

____________


Dépérissement des forêts dû à la sécheresse : des conseils aux communes forestières
Les réponses à vos questions par ONF et FNCOFOR

Crise Sanitaire Majeure
La crise sanitaire majeure qui touche les forêts du quart Nord-Est de la France et plusieurs autres régions est uneforte source d’inquiétude pour les propriétaires de forêts au premier rang desquels les communes forestières.
  • Quelle est l’ampleur de la crise ?
  • Quelle stratégie de récolte adopter ?
  • Comment vendre les bois dépréciés ?
  • Quelle reconstitution envisager ?

 
Les questions que se posent les collectivités sont nombreuses. Afin d’accompagner les maires dans la gestion de cette situation exceptionnelle, l’ONF et la Fédération nationaledes communes forestières (FNCOFOR) viennent de réaliser cette première fiche d’information. Rédigée sous la forme d’un jeu de questions/réponses, elle fait l’état des lieux de la situation, précise les actions engagées et rappelle le rôle et la responsabilité de l’élu ou de la collectivité dans la gestion de cette crise. "


Plan de l’article

  1. La France, seule touchée ?
    les dégâts s‘observent principalement dans les régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté mais les régions Auvergne-Rhône-Alpes (notamment le département de l’Ain), Nouvelle Aquitaine (Limousin) ;Hauts-de-France, Normandie, Île-de-France sont également touchées.
    Les espèces les plus touchées sont l’épicéa, le hêtre, le sapin,et plus localement le pin sylvestre et le charme.En 2019, la situation pourrait concerner 20% de la récolte en forêt publique.
  2. Couper les arbres : oui mais quand ?
    la priorité de récolte est donnée aux peuplements tou-chés comportant une majorité de bois d’œuvreoù le risque de dépréciation financière pour lepropriétaire est le plus élevé… Maîtriser la récolte est essentiel pour ne pas déstabiliser davantage le marché.
  3. Comment vendre mes bois dépréciés ?
    Un travail est engagé avec le ministère de l’Agri-culture pour valoriser les bois hors des zonessinistrées. À ce jour, 20000 m3 de bois dépréciésont été livrés à destination du Sud-Ouest et de laBretagne principalement à partir de la Picardie etde Bourgogne Franche-Comté.
  4. En tant que maire, dois-je prendre des mesures de sécurisation des forêts ?
    Il peut s’avérer nécessaire d’interdire ou de limiterles accès aux forêts et d’informer l’ensemble des usagers des risques encourus.
  5. Et après ? Quelle reconstitution post-sécheresse ?
    Le fil directeur doitêtre le développement d’une diversité forestière ac-crue, gage de résilience et d’une meilleure résistanceaux incertitudes et aux à-coups du climat futur… S’assurer de l’existence d’un équilibre faune/flore– et le cas échéant le restaurer – est une condition impérative pour une reconstitution réussie.
 
Commentaire O.Delourme - Coteaux de Seine Associations :
« Ce rapport de l’ONF pour les forêts de l’Ile de France en particulier, n’est-il pas utile comme élément pour préserver aussi les arbres et la végétation des quartiers pavillonnaires en voie de destruction massive en application du plan de densification en cours du SDRIF 2013 /Grand Paris ? »
Ne pas hésiter à les contacter :
coteauxdeseine-Associations (at) orange.fr



modifie le 17 septembre 2019