C’est quoi la démarche BIMBY « build in my backyard » - Densification douce maîtrisée ?

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 30 (1 par jour)
Actualisation en Continu

C’est quoi la démarche BIMBY « build in my backyard » - Densification douce maîtrisée ?

Le projet Bimby, se réclamant du développement durable, vise à démontrer que les quartiers déjà constitués peuvent accueillir chaque année l’ensemble de la production de maisons individuelles par une densification douce et ainsi réduire l’étalement urbain. Dans ce contexte, les collectivités territoriales sont amenées à repenser leur mode d’action pour libérer du foncier et ainsi continuer à voir leur territoire se développer… Sur l’ensemble de la France, la densification douce pourrait représenter 600.000 logements construits entre 1999 et 2011. Dans les pays d’Amérique du Nord cette forme de densification est un dispositif majeur pour la production de logements abordables.

 

Haut de Page


Objectifs : favoriser la création de logements, dans les conditions suivantes :
  • Sans étalement urbain, sur parcelles déjà bâties, sans démolition complète des habitations existantes ;
  • À l’initiative de l’habitant, dans une démarche architecturale et paysagère respectueuse du voisinage et du projet commun de territoire ;
  • Orchestrée par les collectivités locales, dans une démarche de développement territorial fédératrice et intégratrice des projets des habitants ;
  • Sans spéculation foncière, dans le cadre d’une communication transparente sur les capacités de valorisation patrimoniale des biens.
 
Associer les propriétaires de maisons individuelles à un projet de territoire qui ne se saisit pas seulement de l’enjeu de l’urbanisation diffuse.
  • Partir des besoins réels des habitants, invités à rencontrer des architectes qui peuvent les conseiller pour densifier leur parcelle.
  • De nombreux propriétaires de maisons individuelles vivent dans un logement devenu trop grand mais disposent des ressources sur leur parcelle pour adapter leur habitat à leurs aspirations et projets de vie.
  • La densification « douce » constitue une solution innovante en matière de production de logements. Elle consiste à densifier le tissu existant par l’insertion de nouveaux logements (division parcellaire, appartements accessoires, division interne, surélévation, extension, restructuration, etc.) qui ne changent pas de manière significative les formes urbaines du quartier en mutation.
    Elle ne nécessite pas de destruction du parc existant.

Haut de Page

Comment Agir

"À l’échelle nationale, le projet de recherche BIMBY piloté par les centres d’études techniques de l’équipement Île-de-France et Normandie–Centre a permis de focaliser l’attention d’habitants, d’élus et d’urbanistes sur les tissus pavillonnaires existants en définissant une nouvelle « filière de production de la ville », fondée sur l’initiative des habitants et la division parcellaire.

 
Ce projet fait écho à la proposition de l’équipe d’architectes LIN dans le cadre de la consultation du Grand Paris en 2008.
 ◼︎ Le pavillonnaire, en tant que tissu peu dense et multifonctionnel, maillé par un réseau continu d’équipements et de services, constitue selon eux une composante de la « ville légère ». Sa vertu serait « de maintenir l’agglomération dans l’ouverture à un autre possible urbain et de favoriser en même temps le développement des qualités propres de la ville légère telles que la perméabilité, la flexibilité, la dimension paysagère et la capacité de fonctionner comme un poumon vert ».

 
Les secteurs plus anciens caractérisés par une forte dimension patrimoniale sont complexes pour la mise en œuvre de projets de densification.
 ◼︎ Plans locaux d’urbanisme restrictifs « sanctuarisant » ces quartiers ; présence d’un habitat recherché aux valeurs immobilières élevées ; forte dimension affective attachée à ce type d’habitations ; parcellaire contraignant composé de petites emprises.
 ◼︎ Agir via des actions ponctuelles permettant une densification au fil de l’eau et des actions incitatives garantissant une évolution mesurée de ces secteurs…
 ◼︎ Sensibiliser les habitants à l’enjeu de la densité, concertation poussée, approche pédagogique, de telle sorte que le projet soit le fruit d’un travail de transformation collectif".

Haut de Page



modifie le 10 octobre 2019