Deux nouvelles demandes de permis de construire par des promoteurs
DANGER : 8 av des Terrasses et 33 bd de Jardy

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 196 (1 par jour)
Actualisation en continu

Deux nouvelles demandes de permis de construire par des promoteurs
DANGER : 8 av des Terrasses et 33 bd de Jardy

 
Deux nouvelles demandes de Permis de Construire sont affichées sur le panneau officiel de la Mairie.

Pour aller à l’essentiel (cliquez sur les liens ci-dessous.)

 

 

8 Av des Terrasses
Rappel du lien présentant le précédent projet

 
Extraits de l’affichage :

 

Que devons-nous en déduire ?

 
 ■ Mépris persistant envers l’environnement, les enjeux Climatique et de Biodiversité !
Une étude environnementale et paysagère indépendante s’impose pour cerner les conséquences d’un décaissement de 2 m de la parcelle : disparition des deux beaux arbres du fait de la destruction du système racinaire, atteinte à l’équilibre du biotope auquel concourt la parcelle comme îlot de fraicheur, contribuant à réduire les zones de chaleur.

 
 ■ Mépris des incidences sur la mobilité devenant très difficile pour les habitants du quartier !

 
 ■ Mépris du type de bâti dans notre quartier pavillonnaire… avec l’arrivée d’un immeuble de 30 Logements !!) Un immeuble qui, existant, deviendra la référence à construire pour le 6… le 4 et le 2 av des Terrasses… et après viendront les maisons du Domaine de la Marche sur le bd de Jardy et sur le bd de la République…
Accorder le permis serait une façon claire de donner de la crédibilité à la lourde densification via des immeubles 15/19 m de haut sur Vaucresson.

 
 ■ Mépris des incidences sur les besoins des habitants qui n’ont aucun lieu collectif ou services de proximité pour se réunir, partager in situ des connaissances autour de l’environnement et du rôle que constitue un bon équilibre entre bâti et nature !

 
 ■ En résumé, Rien pour le bien être des habitants… Tout pour les promoteurs !

 
 ■ Et pourtant une densification douce initiée par les habitants en liaison avec la mairie EST Possible !

Haut de Page

 

33 bd de Jardy
Rappel du lien présentant le précédent projet

 
Extraits de l’affichage :

  • Nouveau Dossier de demande N° 09204719C0010, déposé en mairie le 8 octobre 2019.
  • Construction d’un bâtiment de bureaux .
    • Donc en contradiction avec les caractéristiques pavillonnaire et les exigences en matière de toiture du PLU !
  • 496 m2 de surfaces créés…
    • Identique au précédent projet. A nouveau une densification lourde !
  • Le promoteur est le même.
    • Un promoteur qui s’entête au mépris du Règlement d’urbanisme .

 

 ► Que devons-nous en déduire ?

 
 ■ Urgence d’une réflexion collective sur nos Entrées de Ville !
Nous devons affirmer le caractère Village Champêtre comme Identité de Nos Quartiers Ouest.

 
 ■ Là encore, à l’occasion de la prochaine réunion des adhérents et sympathisants de nos associations locales, nous suggérerons des pistes pour imaginer Nos Entrées de Ville respectant l’identité et les spécificités de nos Quartiers .

Haut de Page


Les deux demandes de Permis de Construire affichées sur le panneau officiel de la Mairie - Cliquez sur les liens pour y accéder, ou sur la diapo pour agrandir.
1- Demande PC : 8 av des Terrasses
2- Demande PC : 33 bd de Jardy

Haut de Page

8 Av Terrasses - Demande Permis Octobre 2019

8 Av Terrasses - Demande Permis Octobre 2019


OUI, notre Maire peut AGIR pour l’Avenir de nos Quartiers

En restant très prudent quant à la solidité, la pérennité, la fiabilité et la transparence des promoteurs.

 

Signifier fermement aux promoteurs les règles du jeu…

 
 ■ Pour Tous les Quartiers de Marnes-La-Coquette Notre Village.

 
 ■ Sans se limiter au règlement du PLU qui doit être analysé et compris à la lumière des règles supérieures intégrant l’évolution de la société (protection biodiversité, environnement, paysages, patrimoine…) ; règles formant le contexte du PLU.

 
 ■ En éclairant son jugement par des études d’environnement et de paysage évoquées ci-dessus.

 
Penser la Proximité comme nous l’évoquions dans Notre Cahier d’Acteurs transmis au Grand Paris dans le cadre des Contributions en vue de préparer le Documents d’Orientations et d’Objectifs du SCOT.

 

Exiger la transparence des promoteurs immobiliers

 
La transparence dans les actions publiques comme privées devient de plus en plus la condition de la crédibilité. Ceci dans le contexte d’une évolution via :

 
Adopter une attitude de grande prudence au vu des informations concernant les Promoteurs intervenant sur nos quartiers.

  • Valse des interlocuteurs : Sur le 33 bd de Jardy, le promoteur a d’abord déposé une demande de permis de construire à son nom propre… puis le même au nom de sa société…
    Pour le 8 Av des Terrasses… la société se voit refuser un permis… puis change d’adresse et de gérant pour redéposer un nouveau permis de construire en modifiant à la marge la densification…
  • SCCV MARNES TERRASSES ayant aujourd’hui Daniel DE COSTER après le remplacement de Dominique DUTREIX gérant pour la précédente demande de Permis de construire du 8 av des Terrasses. Ces évolutions avec toujours au centre la société ASDPROM et aujourd’hui la COPALIME ou encore ici.
  • Cœur de Ville Sarl : une société qui vit et meurt à plusieurs reprises (Fermé le : 05-11-2010 puis le 04-09-2017 et réouverte aussitôt 04-09-2017 avec chaque fois une adresse différente !!… et un dirigeant Daniel DE COSTER dont la cartographie des relations montrent les liens avec Olivier WIGNIOLLE et Claude PONZINI… eux-même au cœur de nombreuses autres sociétés. Quant aux chiffres clés de cette société, ils sont ridicules pour de l’immobilier…
Date de publication 31-12-2018 31-12-2017 Variation
Total Bilan (Actif / Passif) 6 500 € 17 000 € -61,76 %
dont Capitaux propres 1 500 € 5 100 € -70,59 %
Chiffre d’affaires 0 € 0 € 0,00 %
Résultat net (Bénéfice ou Perte) -3 500 € 100 € -3600,00 %
 
 ► Nous rappelons ici que notre maire
Mme Barody-Weiss dispose via L’ART.UEa 11- Aspect extérieur mentionné au PLU du pouvoir d’empêcher ce type de construction.

 
 ■ En application de l’article R 111-21 du Code de l’Urbanisme, le projet peut être refusé ou n’être accepté que sous réserve de l’observation de prescriptions spéciales si les constructions, par leur situation, leur architecture, leurs dimensions ou l’aspect extérieur des constructions ou ouvrages à édifier ou à modifier, sont de nature à porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels ou urbains ainsi qu’à la conservation des perspectives monumentales.

 
 ■ Mais aussi la référence au § b) Toitures : Les constructions doivent comporter obligatoirement une toiture composée d’un ou plusieurs éléments à pente dont le degré de pente sera compris entre 30 et 45° pour la tuile, et 45 à 60° pour l’ardoise.
Les combles et toitures doivent présenter une simplicité de volume et une unité de conception.
L’aspect des toitures doit être en harmonie avec celui des constructions environnantes, elles doivent avoir l’aspect de l’ardoise ou de la tuile de tonalité brune sans côte apparente. L’aspect zinc est autorisé pour des éléments ponctuels de couverture.

 
 ■ Sans oublier pour la nature des activités acceptées sur notre Quartier des Terrasses :
ART. UEa 2 - Occupations et utilisations des sols admises sous conditions
2.1. Les locaux à usage de commerce sont admis s’ils respectent les conditions suivantes :

  • qu’ils soient destinés au commerce
  • à concurrence de 80 m2 de surface hors oeuvre nette par parcelle d’une surface supérieure ou égale à 500 m2
  • que les parcelles aient une façade sur la RD 907 ou RD 182
  • que ces locaux soient intégrés dans la construction à usage d’habitation.

 
NB : Il n’est fait nullement mention d’activités de Bureaux !
alors que dans le même article, le § 2.2. Dans le Domaine de la Marche, les locaux à usage de bureaux sont admis à condition :

  • qu’ils soient situés sur les parcelles donnant sur les RD 182 (Bd de Jardy) et 907 (Bd de la République),
  • que la surface hors oeuvre nette ne dépasse pas 50 m2 par tranche de 500 m2 de terrain,
  • et que ces locaux soient intégrés dans la construction à usage d’habitation.

 

Pour aller à l’essentiel (cliquez sur les liens ci-dessous.)

 

 

 

Haut de Page

 


modifie le 28 octobre 2019

Notes

[1] Tour de passe-passe !

Source : U0483631 AFFICHES PARISIENNES Modification de l’adresse du Siège social
SCCV MARNES TERRASSES SCCV au capital de 1.000 € 8, square Pétrarque 75116 PARIS 842 185 316 R.C.S. Paris Aux termes d’une décision du 29/05/2019, les Associés ont décidé de transférer le siège social du 8, square Pétrarque, 75116 Paris au 2, rue des Marronniers à Levallois-Perret (92300). Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Ancienne adresse : 8, square Pétrarque 75116 PARIS 16
Nouvelle adresse : 2 Rue des Marronniers 92300 LEVALLOIS PERRET

Mouvement des Dirigeants, modification de l’adresse du siège social Source :U0483636 AFFICHES PARISIENNES
SCCV MARNES TERRASSES SCCV au capital de 1.000 € 8, square Pétrarque 75116 PARIS 842 185 316 R.C.S. Paris Aux termes d’une décision du 29/05/2019, les Associés ont constaté la démission de M. Dominique DUTREIX de ses fonctions de Gérant de la Société et ont désigné M. Daniel DE COSTER, en qualité de nouveau Gérant. Consécutivement, il a été décidé de transférer le siège social du 8, square Pétrarque, 75116 Paris au 2, rue des Marronniers à Levallois-Perret (92300). Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mandataires sociaux : Démission de M Dominique DUTREIX (Gérant), nomination de M Daniel DE COSTER (Gérant) Date de prise d’effet : 29/05/2019