MANIFESTE Pour la préservation de la qualité des paysages urbains du Grand Paris et de la couronne parisienne

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 21 (2 par jour)
Penser à Signer le Manifeste

MANIFESTE Pour la préservation de la qualité des paysages urbains du Grand Paris et de la couronne parisienne

Le Manifeste ci-après a été rédigé en janvier 2019 par plusieurs associations, à l’initiative du Collectif associatif et citoyen « Chaville Stop Béton » (92) . Il s’agit d’un outil de communication et d’influence susceptible de servir la cause des associations et collectifs de Patrimoine et d’Environnement du Grand Paris et de la couronne parisienne. Les associations et collectifs désireuses de soutenir le « Manifeste pour la préservation de la qualité des paysages urbains du Grand Paris et de la couronne parisienne » peuvent demander à être ajoutées en écrivant à l’adresse suivante : manifeste.paysurbain(at)orange.fr . Le document sera actualisé en conséquence.

Avec le soutien de 61 associations et collectifs (Grand Paris et Couronne parisienne) et association (Autres régions) au 20/01/2020 - Cf la liste des associations en cliquant ici


MANIFESTE
Pour la préservation de la qualité des paysages urbains
du Grand Paris et de la couronne parisienne

L’accélération du bétonnage de la couronne parisienne induit des effets très négatifs sur le cadre de vie global des habitants et occasionne une perte importante de patrimoine naturel et bâti jamais égalée. La banalisation des paysages urbains franciliens trouve ses origines dans la sur-densification, qui par ailleurs, ne l’oublions pas, augmente la chaleur urbaine (phénomène des îlots de chaleur) et participe ainsi au réchauffement climatique.

Il n’est pas inutile de rappeler que la région parisienne est déjà le territoire le plus dense d’Europe. Rien que Paris et les trois départements de la petite Couronne (Hauts de Seine, Seine Saint-Denis et Val de Marne) d’une surface de 762 km2 pour 6,7 millions d’habitants représentent une densité d’environ 9 000 habitants au km². La grande couronne n’est pas en reste avec une bétonisation en marche accélérée dans de nombreuses communes.

La nappe urbaine de Londres (qui n’est déjà pas un modèle), deux fois plus étendue avec 1 600km² n’atteint que 5 500 habitants au km2. Il n’est donc pas nécessaire de sur-densifier pour être une métropole attractive. Parallèlement, le grand Paris siphonne les richesses des villes et territoires alentour.

La Convention européenne du paysage adoptée le 20 octobre 2000, à Florence par 29 Etats membres (ratifiée par la France le 1er juillet 2006) est un traité du Conseil de l’Europe issu d’une initiative du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux de l’Europe (CPLRE), visant à mieux prendre en compte et protéger les paysages. Cette Convention inclut les grands paysages comme les paysages ordinaires et quotidiens.

 
Elle concerne ainsi nos milieux urbains et permet aux politiques françaises d’intégrer la notion de paysage dans les lois relatives à la biodiversité, sites remarquables, lois Grenelle et autre dispositions. Le régime des Sites Patrimoniaux Remarquables (SPR), des sites classés pour leur intérêt naturel ou le statut de domaine national peuvent notamment être mobilisés, au-delà des possibilités déjà offertes à tout maire par les Plans locaux d’urbanisme.

Devant ce constat et à travers les outils législatifs disponibles à valeur de prescription, les associations et collectifs qui soutiennent ce présent Manifeste demandent la préservation de la qualité de leurs paysages urbains. Ces paysages sont constitués de continuités visuelles incluant des maisons, des bâtiments de caractère, des pavillons traditionnels, des alignements d’arbres et des jardins privés et publics (« trames vertes ») disposés dans les morphologies paysagères (coteaux, étangs, bois…)

Afin d’obtenir la mise en valeur de ce patrimoine à préserver, les associations et collectifs attendent que les principes fondamentaux suivants soient respectés dans leurs communes :

  • Connaître l’histoire et l’architecture de leurs communes
  • Entretenir, restaurer ou faire évoluer le patrimoine dans le respect de l’existant
  • Conserver le maximum de son authenticité
  • Permettre l’émergence d’une architecture contemporaine de qualité, respectueuse des spécificités locales en harmonie avec l’environnement existant, les alignements, les hauteurs des bâtis existants contigus et le respect de leurs ouvertures.

Les associations et collectifs demandent que les décisions soient prises en accord avec les habitants concernés.

fait à Chaville (92) le 15 janvier 2019.


JPG - 80.3 ko
Carte soutiens - Manifeste pour la préservation de la qualité des paysages urbains du grand Paris et de la couronne parisienne

 
Avec le soutien de 61 associations et collectifs (Grand Paris et Couronne parisienne) et association (Autres régions) au 20/01/2020 - Cf la liste des associations en cliquant ici


Voir en ligne : LE MANIFESTE, UNE ANNÉE D’EXISTENCE Quelles utilisations possibles ? :

modifie le 12 février 2020