Réponse de F.Delport - ONF suite courrier du collectif des riverains du Quartier des Terrasses - Marnes-La-Coquette

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 2349 (5 par jour)
Reçu… Premières remarques

Réponse de F.Delport - ONF suite courrier du collectif des riverains du Quartier des Terrasses - Marnes-La-Coquette


Après le courrier envoyé le 18 juin Lettre à F.Delport - ONF par le collectif des riverains du Quartier des Terrasses - Marnes-La-Coquette le Collectif a enfin reçu une réponse ! Cf ci-dessous.

Le collectif répondra prochainement, plus en détails. Pour l’heure, le compte n’y est pas.
  • Projet « coupe sensible connu depuis 8 ans » : si vous vous étiez déplacé, pendant ces 8 ans, vous auriez facilement compris qu’il ne s’agit pas d’une parcelle comme les autres, mais d’une parcelle en ville et à proximité du château de Versailles. Et quand on voit la repousse des « parcelles comme les autres » auxquelles vous avez fait des coupes rases, il y a de quoi s’inquiéter pour la nôtre. Pourquoi ne pas avoir informé les riverains avant ces mois de mai et juin… Pourquoi avoir agi avec semblable violence sur leur environnement de proximité !!
    Cette forêt de Fausses-Reposes est pourtant classée Forêt de Protection par décret en Conseil d’État du 23 août 2007 !
  • Comment peut-on affirmer « prendre en compte au maximum les attentes sociales » en agissant d’un trait brutal de tronçonneuse … sans information et dialogue préalable sérieux !
  • Que signifie « Nous serons particulièrement vigilants au devenir de ces arbres sur les prochaines années… Une plantation serait envisagée uniquement si la régénération naturelle ne se faisait pas… ».
    N’est-ce pas repousser aux calendes grecques… Les riverains ont le droit de savoir… Quand saurez-vous que la régénération naturelle ne se fera pas. Votre propos est trop vague sur ce point.
    Et comment vous croire… alors que sur l’information vous ne prenez pas en considération les obligations de l’ONF rappelées ici : ONF ne peut plus agir sans écouter, respecter et dialoguer avec les riverains et habitants ?
  • « Les bois de gros diamètres vont être évacués »Quand ? Etes-vous venu voir sur place !
  • « Le chemin est maintenant en bon état et est très praticable pour les promeneurs »Là c’est sûr… vous n’êtes pas venu voir de vos yeux sur place !…
  • Quant à la vision du mur antibruit de l’autoroute et aux conditions en bordure de la voie ferrée… votre silence est bien pesant !

 
La forêt n’est pas immuable… dites-vous … mais le préjudice est pérenne.

 
Le Collectif des Riverains du Quartier des Terrasses.


Réponse de F.Delport - ONF Versailles
JPG - 466.8 ko


Haut de Page


Voir en ligne : ONF ne peut plus agir sans écouter, respecter et dialoguer avec les riverains et habitants

modifie le 13 juillet 2014