Réunion Vaucresson - Présentation du projet immobilier Jardy-République-Garrel par le promoteur Accolade et cabinet d’architectes REV - 31 Janvier 2022

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1284 (14 par jour)
Pour information

Réunion Vaucresson - Présentation du projet immobilier Jardy-République-Garrel par le promoteur Accolade et cabinet d’architectes REV - 31 Janvier 2022

 

A l’invitation du promoteur Accolade
Trois membres du bureau de notre association ont assisté à la présentation du projet immobilier situé à Vaucresson, au bas du boulevard de Jardy, dans le rectangle bordé par ce bd., la rue parallèle René Garrel à l’ouest et le bd. de la République au nord (promoteur Accolade, cabinet d’architectes REV créé en 2007) ; une centaine de présents.
  • Cela correspond au secteur urbain comprenant : Bâti-grès, garage Peugeot, crêperie, maison ancienne au coin de la rue Garrel, maison au dessus dans la rue (cf schéma ci-dessous).
  • Ce projet vise 90 logements, avec parking souterrain (108 places).
 
Préalable.
Le promoteur Accolade accompagné d’architectes, dit avoir signé avec tous les habitants du quadrilatère concerné, soit un remembrement de onze parcelles jusqu’alors distinctes. Sans doute une promesse d’achat sous réserve d’obtenir un permis de construire libre de tous recours. Il présente diverses réalisations peu convaincantes faites en Ile de France, notamment une sur Ville d’Avray. Ci-dessous plusieurs des images présentées publiquement par Accolade.
  • L’élu présent, Monsieur Eric BERTIER (1er adjoint), insiste sur le travail préalable accompli avec le promoteur, pour influer sur le projet. Il précise que le projet déposé n’est pas encore à l’instruction par le service concerné. Il mentionne aussi les échanges avec l’architecte des bâtiments de France (ABF). Globalement, une certaine convergence semble exister entre promoteur et Mairie sur le projet.

9.KER-KA-RE Porte Entrée

9.KER-KA-RE Porte Entrée


▶︎ 1- Le projet - est-il précisé - tente de s’insérer dans le contexte urbain marqué par la proximité du centre ville mais aussi par une entrée de ville :

5 étages au droit du carrefour du fer rouge
… en remontant le boulevard de Jardy, suivis de divers décrochements en hauteur et en façade le long de ce bd. Avec deux trouées pour relier le Bd de Jardy et la rue parallèle - rue Garrel . L’immeuble prévu se termine au sud à une hauteur identique à celle des maisons riveraines.

 
◼︎ Questions évoquées

    • Pourquoi organiser les différentes hauteurs à l’inverse de la pente ?
    • Pourquoi organiser des ballades urbaines et nous demander de réfléchir à l’avenir de notre ville… si c’est pour nous présenter un tel projet ?
    • Le boulevard de Jardy est dèja saturé.
    • C’est çà votre entrée de ville ?
    • Les passages entre les deux rues vont poser des problèmes de sécurité.

 

  • ➠ Commentaires des habitants
    • Trop haut disent en majorité les habitants
    • Incompatible avec la rive marnoise du bd. de Jardy, selon un habitant concerné
    • Pas conforme à l’histoire et à l’esprit des lieux
    • Nous ne voulons pas de cette modernité !
    • Cela n’a aucune âme !
    • Nous sommes attachés à l’esprit village de Vaucresson
    • Ce n’est pas une entrée de ville.
    • Pourquoi des toits plats et uniformes - accentuant l’effet barre-d’immeuble - alors que des toits inclinés et discontinus aideraient à l’insertion ? La végétalisation prévue des toits - basse - n’y changera rien.
    • Problème de la vue des arbres depuis la place Salmon Legagneur ; idem en descendant le bd. de Jardy : incohérence avec les recommandations faites à ce sujet dans les nombreux documents traitant de ce qu’il convient de faire sur le plan de l’urbanisation qui doit être en phase avec l’environnement paysager.
    • Problème de la maison Le Corbusier qui se trouvera « écrasée » si le projet voyait le jour tel quel
    • Où stationneront les visiteurs et prestataires ? La réponse du promoteur : « il y a plus de parkings que nécessaire en sous-sol » ne convainc pas. Certains mentionnent les embouteillages réguliers et fréquents du carrefour qui ne feront qu’augmenter si le projet voit le jour. Théoriquement, il ne devrait pas être possible de stationner, bd. de Jardy, au droit du nouvel immeuble selon le promoteur qui estime que la disparition des activités actuelles (Bâti-Grès ; Garage du Fer Rouge) devrait améliorer les problèmes de circulation à cet endroit.
    • Attention aux remontées d’eau. Le promoteur répond qu’il faudra envisager un cuvelage des bâtis.

 
➠ Commentaires du promoteur et de l’élu

    • Les impératifs de rentabilité.
 
Intégration de la maison double au coin de la rue Garrel.
◼︎ Cette maison est inscrite au PLU, donc protégée. L’intégration (cf image N°3) consiste à l’enserrer en « collant » l’angle de l’immeuble à construire, avec une avancée de 2 niveaux vers la rue Garrel. Tout en mettant à disposition des occupants deux terrasses complémentaires et en hauteur.

 
➠ Commentaires des participants

    • L’avancée de 2 étages compromet l’intégration recherchée.
    • Bd de la République : On ne comprend pas le soi-disant alignement en recul du bâtiment prévu vs l’alignement actuel. Pour « gagner » les 5,60 mètres indiqués lors de la réunion, il conviendrait, semble-t-il, de s’aligner sur le bord de la maison protégée.
    • Le projet, tel que prévu est beaucoup trop haut par rapport à la double maison protégée, complètement écrasée : que deviennent les jardins de cette double maison ?

 
Matériaux envisagés

◼︎ Il y a une volonté du promoteur d’utiliser « les couleurs et les matériaux déjà présents » à Vaucresson.

 
➠ Commentaires des participants

    • Les exemples montrés par le promoteur ne convainquent pas la plupart des intervenants.
    • Pourquoi des « façades pauvres » en apparence, en dépit des décrochements, parce qu’uniformes et monocolores, quelle que soit la qualité des matériaux utilisés ?

 
Enjeux biodiversité et environnement

◼︎ Le projet correspond aux pratiques des promoteurs de faire du « green washing ». Certes aujourd’hui le projet parle de pleine terre pour certaines parties intérieures. Mais ce n’est pas le cas pour la partie centrale au-dessus du parking et pour les toitures terrasses. Quant aux arbustes sur les balcons, leur efficacité en matière de biodiversité est faible (cf les images N°11 et 12). Rappelons aussi que ce projet supprime semble-t-il le jardin et les arbres présents à l’arrière de la maison double.

➠ Commentaires des participants

    • Les participants n’accordent guère de crédibilité au promoteur sur la hauteur finale des arbres.

Haut de Page

▶︎ 2- Dimensionnement
  • Parcelle 2.917 m2
  • 90 logements (62 en accessions libre, 28 logements sociaux)
  • Parking souterrain (108 places : entrée par bd. De Jardy ; sortie par rue René Garrel)
  • Taille : T1 (14) - T2 (24) - T3 (18) - T4 (22) - T5 (12)
 
▶︎ 3- Avenir du Projet
  • Pour l’instant, le projet a été déposé le 21 janvier 2022. Il n’est pas encore à l’instruction auprès du service de l’urbanisme, à la mairie de Vaucresson.
  • Nous avons pu noter, lors de la réunion, les nombreuses oppositions à ce projet venant tant de Vaucressonnais que de Marnois. Ces derniers étaient une trentaine sur la centaine de participants à la réunion.
  • Avec ces derniers, nous ferons prochainement le point sur la situation et l’impact sur Marnes (Domaine de la Marche et Parc des Terrasses) ; en liaison avec les autres associations locales concernées, tant à Marnes qu’à Vaucresson.

Haut de Page

▶︎ Quelques points d’étonnement.

  • Il est surprenant de voir le promoteur sembler méconnaître les lieux : pas de prise en considération de la Villa Besnus, « KER-KA-RÉ », Le Corbusier 1922 en face de la maison maison double au coin de la rue Garrel. Cette architecture, très typée, aurait pu être prise en considération par le cabinet d’architectes REV ! [1]
  • L’Endroit… tout un symbole, une identité, une histoire, une situation spécifique à la fois en proximité du centre ville mais aussi l’une des entrée de ville en fond de vallée avec une urbanisation pavillonnaire le long des pentes nord et sud, émaillée de quelques immeubles, déjà trop imposants, notamment celui face au 8 avenue des Terrasses.
 
  • Vaucresson appartient à trois unités paysagères qui déterminent son contexte verdoyant  : versant de Garches (centre ville et versant nord et sud), plateau et vallon de la Malmaison (lieu de la division Théry par ex) et Parc de Saint-Cloud - forêt de Fausses-Reposes (pour la partie tennis du haras de Jardy) .
    • De ce point de vue, la végétation (dont un sapin) présente autour et à l’arrière de la maison au coin de la rue Garrel mérite une plus grande attention au titre des enjeux de biodiversité.
  • D’un lieu pour bien le connaître, il faut en faire le tour … A ce titre il manque des vues en photomontage pour mieux situer la masse du bâti et son insertion à partir :
    • du bas de l’avenue des Terrasses offrant un spectacle sur le versant nord de Vaucresson.
    • de la terrasse de La Montgolfière avec vue sur le versant sud de Vaucresson.
  • Pour les enjeux biodiversité , quelques schémas ci-dessus confirment l’importance de la pleine terre et l’incidence des hauteurs du bâti sur la biodiversité.

Haut de Page


modifie le 12 février 2022

Notes

[1] Nous vous invitons à parcourir le lien vers la Fondation Le Corbusier fort révélateur avec diverses images de cette maison.