Sauvons et Protégeons les Arbres en bordure de nos voiries

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 40 (1 par jour)
Actualisation en Continu

Sauvons et Protégeons les Arbres en bordure de nos voiries


Plusieurs cas nous sont signalés sur des pratiques d’abattage d’arbres par ex au titre de travaux de requalification d’une voie départementale.

Nous invitons le lecteur à bien

  • saisir toute la portée de ces pratiques en particulier lorsque les arbres sont sains,
  • mesurer les incohérences de politiques publiques entre des protections d’arbres, des objectifs de réduction dans l’usage de la voiture au bénéfice des transports collectifs ou doux…
  • et ce type d’actions dont le raisonnement est bien souvent focalisé sur une modalité d’action… au lieu d’élargir le champ de la réflexion en favorisant l’approche multi-culturelle des sujets ou encore en logique transversal des services dans une institution.
  • En la matière nous rappelons aux services techniques des Collectivités Publiques qu’elles ont l’Espace Public en responsabilité partagée avec les citoyens. Elles peuvent par exemple pour les aménagements des voiries se rapprocher du organisme technique de référence ou d’explorer les nombreuses solutions données par le programme Voirie-Pour-Tous qui justement est fondé sur une approche multi-culturelle.
    Bonne découverte à chacune et chacun

Haut de Page


Sauvons les arbres de la RD 910 à Chaville.
Pétition à signer : RD910 entre les communes de Sèvres et Chaville, avec l’abattage de 284 arbres sur 319 et la plantation de 662 arbres… Les arbres sont des climatiseurs naturels : ce sont des ilots de fraicheur indispensables en cas de canicule : il peut y avoir 15 à 20 °C d’écart entre la température du bitume en plein soleil et celle mesurée à l’ombre d’un arbre ! - Pétition lancée par Chaville Environnement et la Fédération d’associations : Environnement 92.

  • Notons que l’Avis en date du 19 avril 2019 de la Mission régionale d’autorité environnementale d’Île-de-France demande explicitement dans la synthèse d’ analyser les enjeux de biodiversité au regard de l’abattage de la quasi-totalité des arbres
    et précise dans le rapport Page 12 « Le site du projet compte 319 arbres d’alignement, dont la répartition par section figure dans le dossier, mais dont les caractéristiques ne sont pas précisées (espèces, état phytosanitaire, développement). Un alignement de platanes et des sujets remarquables sont signalés. La MRAe recommande de compléter l’étude impact avec une analyse de l’état phytosanitaire des arbres composants l’alignement d’arbres. »
    .
  • Il est essentiel pour la bonne compréhension des riverains et habitants que les services concernés rendent publique cette analyse et le complément de l’étude d’impact. Si cela est fait, merci de nous écrire en nous précisant l’url ou la page web d’accès, pour que nous puissions l’ajouter à la présente information.
  • Ceci d’autant que le Conseil Départemental des Hauts de Seine a publié Un guide départemental pour assurer la pérénité des arbres

Haut de Page